proceder-acquerir-immobilier-ancien

Comment procéder pour acquérir un immobilier ancien ?

Acheter un bien immobilier ancien est parsemé d’embûches. C’est pourquoi beaucoup d’entre vous se dirigent vers des agences immobilières. Gardez à l’esprit que seule la vente intéresse votre agent, c’est pourquoi il convient de prendre quelques mesures complémentaires.

Notre premier conseil :

Si vous voulez passer par une agence immobilière, évitez les grands réseaux d’agences et adressez-vous à ce qu’on appelle les artisans de l’agence immobilière qui connaissent mieux le quartier et pratiquent des évaluations souvent plus justes. Ils seront de biens meilleurs conseils et souvent moins commerciaux dans le mauvais sens du terme.

La prise de renseignements :

  • Lisez les petites annonces pour connaître le marché
  • Consultez les sites spécialisés, pour connaître le prix du m² dans le secteur mais également par rue. Demandez à l’agence ou au vendeur les documents indispensables pour établir votre budget
  • Derniers avis de taxe foncière.
  • Les impôts locaux sont dus par celui qui occupe les lieux au 1°janvier de l’année d’imposition. Les parties peuvent prévoir le partage de ces taxes. Le contrat devra le préciser.
  • L’assurance multirisque habitation : Si l’acheteur ne désire pas profiter de l’assurance du vendeur, il doit le faire préciser dans le contrat. Sinon il en bénéficiera automatiquement jusqu’à la date d’échéance.
  • Règlement de copropriété ou cahier des charges et règlement de lotissement le cas échéant.
  • Justificatifs des charges des trois dernières années.
  • Procès-verbaux des trois dernières assemblées générales. Ces renseignements sont très importants car ils vont déterminer les charges correspondant aux travaux que va devoir supporter le nouvel acquéreur.
  • Carnet d’entretien de l’immeuble et, le cas échéant, diagnostic technique préalable à la mise en copropriété afin de connaître l’état de la copropriété.
  • Faites-vous préciser que le montant des frais d’agence est compris dans le prix de vente.
  • Il sera important d’aller sur le site du cadastre afin de vérifier de façon visuelle les limites du terrain. Vous pourrez ainsi constater que les limites correspondant aux numéros de parcelles du bien convoité correspondent bien à celles constatées physiquement.

La visite du bien :

  • Visitez plusieurs fois !
  • Prenez quelques jours de réflexions entre les visites et effectuez-les à différents moments de la journée (luminosité) et dans des conditions météorologiques variées.
  • Renseignez-vous sur les parties communes de l’immeuble, sur son environnement immédiat (écoles, institutions, commerces et moyens de transport), n’hésitez pas à consulter le voisinage.
  • Visitez plusieurs biens dans le secteur

Il est indispensable de ne pas vous laisser influencer en prenant le notaire du propriétaire vendeur, adressez-vous à votre notaire ou demandez à votre entourage. Cela ne changera en rien les honoraires. Ils seront simplement repartis entre les deux et le conseil bien meilleur.