avant-d-isoler-connaitre-les-deperditions

Avant d’isoler, connaître les déperditions

Vous êtes nombreux à vous préoccuper de l’isolation de votre futur logement. C’est pourquoi avant d’envisager l’achat d’un bien ou d’entreprendre des travaux, il convient de connaître les grands postes des déperditions dans un logement et de vérifier les points suivants.

Afin de bien comprendre l’intérêt de l’isolation il faut avant tout connaître les principes de déperdition dans une maison ou dans un appartement. Vous aurez à la fin de cet article les coûts moyens d’isolation.

1. Les déperditions dans une maison

Avant d’entreprendre des travaux coûteux ou d’acheter une maison, étudiez simplement la principale cause de sa déperdition : sa toiture, vous allez surement prendre conscience que la gradation des déperditions de votre maison ne correspond pas forcement à celle que vous imaginiez.

Quand vous achetez une maison, vous obtiendrez un document qui s’appelle le DPE (dossier de performance énergétique) qui selon nous n’a pas beaucoup de valeur puisque ce document ne prend pas en compte la bonne installation des isolations et ses pathologies éventuelles. (Complètement théorique) exemple : si l’isolation a pris l’eau et sa répartition dans les combles est mauvaise, il ne jouera plus sa fonction d’isolant mais le DPE restera le même. C’est pourquoi nous vous conseillons de vérifier les points suivants :

  • vérifiez que l’épaisseur de l’isolation dans les combles (pour des laines l’épaisseur doit être entre 15 à 20 cm mini et 25 pour un flocage en fonction du type -)
  • vérifiez la bonne répartition de l’isolation, elle doit être uniforme, sans manques.
  • vérifiez l’absence de zones compactées qui laisse penser que des voies d’eaux en toiture l’auraient endommagé.
  • vérifiez l’isolation de la trappe d’accès

En ce qui concerne les déperditions liées au renouvellement d’air, il sera plus difficile d’y remédier sauf en installant une vmc double flux, chère et difficile à installer.

Pour l’isolation des murs il est parfois difficile de la connaître, pour les maisons les plus récentes il suffit de déposer une prise électrique et de vérifier son type et son épaisseur. Attention son installation est coûteuse en raison de la surface importante des murs par rapport à la surface de plafond.

Conseils travaux :
Privilégiez les travaux d’isolation en toiture avant de réaliser des travaux coûteux pour le remplacement des portes et fenêtres

2. Les déperditions d’un appartement.

Il conviendra d’éviter tout appartement ayant un sol ou un plafond sur une surface non chauffée. Exemple : appartement du rez-de-chaussée, sur hall d’entrée de l’immeuble ou du dernier étage, car les déperditions sont plus importantes En ce qui concerne l’isolation du logement, ne vous préoccupez pas des surfaces de murs ou plafonds donnant sur d’autres appartements, une isolation de ces murs ne servirait à rien.

La ventilation des logements est le plus souvent une ventilation collective, c’est pourquoi vous ne pourrez pas l’améliorer.

Enfin, vous aurez le choix entre deux améliorations, l’isolation des murs en façade ou sur les surfaces non chauffées et/ou les menuiseries.

Vérifiez si vous le pouvez l’isolation des murs en enlevant une prise électrique et vérifiez l’état de vos menuiseries.

Il conviendra de faire ces travaux selon vos priorités, en prenant en compte que les travaux d’isolation des murs seront suivis de travaux d’habillage.

Le prix des travaux peut être élevé. Néanmoins, ces travaux donnent droit à différentes aides. Ils sont rapidement amortis par les économies d’énergie qu’ils permettent d’effectuer chaque jour.